Vu dans le parisien du 16 janvier 2018: Visite de J.M. BLANQUER et M. SCHIAPPA

mis en ligne le

Osny : ces lycéens luttent contre les clichés et parlent d’égalité

 Lundi 15 janvier 2018, 
Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, et Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, au lycée Paul-Emile Victor d’Osny.

Le lycée Paul-Emile Victor a reçu la visite de deux ministres sur le thème de l’égalité entre les hommes et les femmes. Ils ont assisté aux ateliers mis en place depuis plusieurs années déjà.

« Pour lutter contre le harcèlement, il faut changer les mentalités. Ce n’est pas quelque chose qui se décrète depuis un ministère », déclare Jean-Michel Blanquer. Ce lundi, le lycée Paul-Émile Victor d’Osny, a reçu la visite du ministre de l’Education nationale et de Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes. Un déplacement qui intervient dans le cadre de leur Tour de France de l’égalité proclamée grande cause nationale par le président Macron – afin, notamment, de « faire émerger et partager les bonnes pratiques ».

C’est donc ce que sont venus chercher les deux ministres dans cet établissement de 640 élèves en pointe sur la question avec de nombreuses initiatives sur le vivre ensemble, le développement durable ou encore la lutte contre le harcèlement dont une grande journée de l’engagement au mois de mars. « Les élèves du conseil de la vie lycéenne (CVL) sont porteurs d’énormément de projets. Cela nous oblige à être à la hauteur pour qu’ils prennent vie », souligne le proviseur Cédric Mouyen.

Des ateliers pour évoquer les différents cas

Ce lundi, place à une nouvelle mouture des ateliers Evras (Éducation à la vie relationnelle, affective et sexuelle), mis en place dans une classe de première. Objectif ? réfléchir et mettre en commun leurs idées sur la question de l’égalité. « Il faut arrêter les clichés comme les hommes conduisent des voitures et les femmes font le ménage », propose le groupe travaillant sur la publicité. Les élèves en charge du thème « études scientifiques » prônent, eux « une égale répartition des sexes dans les grandes écoles » quand les jeunes réfléchissant sur le sport militent pour des salaires, primes ou rémunérations identiques chez les sportifs quel que soit leur sexe.

« Ces propositions ne sont pas faites en l’air. Nous sommes déjà en train d’en faire des comptes rendus », assure Marlène Schiappa qui annonce un livre blanc du Tour de l’égalité pour le printemps. « On parle de tous ces sujets entre nous et c’est bien de le faire aussi via des ateliers. J’ai l’impression que c’est de moins en moins tabou », souligne un élève.

 

Print Friendly, PDF & Email
Haut