Restauration au lycée : une tarification unique et plus juste

mis en ligne le

La Seine-et-Marne, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et le Val-d’Oise sont déjà concernés par le dispositif ÉquiTables. Cette tarification va s’étendre à la rentrée 2016 aux lycées des Yvelines, de l’Essonne et des Hauts-de-Seine. Avant d’entrer en vigueur dans les établissements de Paris, en 2017.

equitables-image0

Initiée en 2014, la réforme des tarifs de la demi-pension se déploie progressivement sur quatre ans afin de couvrir à la rentrée 2017 l’ensemble du territoire francilien. Le dispositif comprend trois points :

  • une grille unique de tarifs basée sur les ressources des familles pour un égal accès des lycéens et des lycéennes à la demi-pension,
  • une amélioration de la qualité des repas,
  • la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Ainsi, le prix payé par la famille pour chaque repas est modulé en fonction du quotient familial-Caisse d’allocations familiales, qui dépend des ressources de la famille (y compris les prestations familiales). La différence entre le coût réel et le tarif payé par la famille est financée par la Région, laquelle prend à sa charge entre 56% et 87%  du prix du repas.

equitables-image1

La famille, lorsqu’elle envoie son dossier d’inscription pour la restauration scolaire doit y adjoindre une attestation de quotient familial délivrée par la CAF. L’attestation de restauration scolaire ou une attestation de paiement de la CAF conviennent également.

Les familles qui ne relèvent pas du régime CAF ou qui n’auraient reçu aucun des justificatifs cités peuvent s’en procurer un via la calculette mise à disposition par le Conseil régional d’Île-de-France sur la page spéciale calculette de quotient familial. (NB : les informations saisies ne sont pas stockées dans une base de données)

 

Print Friendly, PDF & Email
Haut